vendredi 18 août 2017

Mon allaitement que j'ai refusé de raccourcir

Salut mes beauties, j'espère que vous allez bien!


Aujourd'hui je vous retrouve pour partager avec vous quelque chose qui me tient particulièrement à cœur: l'allaitement.

Je vais commencer cet article par dire que je ne juge personne, que chacun est libre de ses choix et fait comme il peut. Je n'écris pas cet article dans le but d'être louée ni de créer la polémique mais simplement dans le but d'informer et de normaliser l'allaitement dit "long". Car, rappelons-le, l'OMS recommande d'allaiter EXCLUSIVEMENT jusqu'à 6 mois puis AU MOINS jusqu'à 2 ans en alternance avec de la nourriture solide. Maintenant que cette précision a été faite, je vais vous raconter mon allaitement.

Quand je suis tombée enceinte, je savais que je voulais allaiter. C'était une évidence pour moi. Mais ça ne l'est pas pour tout le monde. Puis ma fille est née, trop tôt comme vous le savez sûrement. Elle n'avait pas la capacité de téter. Je craignais que mon rêve d'allaitement me passe sous le nez. Et puis finalement, peut-être que non, grâce à cette machine horrible qu'on appelle un tire-lait. J'avais réellement l'impression désagréable d'être une vache... Mais je n'ai pas baissé les bras. Je me sentais déjà tellement inutile pour mon tout petit bébé en couveuse que je pensais que la moindre des choses c'était quand même de lui donner ce que je pouvais. Je savais que donnais à mon enfant ce qu'il y avait de mieux pour elle et ça m'aidait à me sentir utile et à sentir que j'étais sa maman.


J'ai eu la chance de tomber sur des personnes qui ont su me conseiller correctement et je me suis beaucoup renseignée sur le sujet. À tel point qu'aujourd'hui, je suis marraine d'allaitement au service de néonatologie du CHUV mais nous en reparlerons sûrement une autre fois. D'ailleurs, si vous êtes à la recherche de quelques conseils et explications, je vous laisse lire cet article.

Je ne me suis jamais imposée de limite du genre je vais allaiter jusqu'à 6 mois et après j'arrête. Tout s'est fait naturellement. Aujourd'hui, elle a presque 2 ans et elle est toujours allaitée. Ça me convient, ça lui convient et ça convient à mon mari aussi et tout se passe bien donc pourquoi arrêter maintenant?

Il faut bien comprendre qu'allaiter un bambin est bien différent d'allaiter un bébé. Ça ne dure que 3-4 minutes, 2 ou 3 fois par jour, puis ce n'est plus tous les jours, puis l'enfant finit par se sevrer de lui-même entre 2 et 6 ans. Et si maman n'est pas là eh bien l'enfant mange s'il a faim, boit s'il a soif, etc.

Enfin voilà, je n'arrête pas pour l'instant et je ne sais pas quand je vais arrêter mais ce qu'il faut arrêter par contre, ce sont les commentaires blessants ou les remarques désagréables ou encore les questions déplacées.

"- Tu vas en faire un pédophile ou encore un homosexuel!
- Tu es l'esclave de ton enfant!
- Tu ne le laisse pas devenir autonome!
- Tu ne veux pas partager ton enfant !
- Quand est-ce que tu vas enfin arrêter?
- C'est pas bien pour ton enfant!
- etc, etc..."

Je peux vous assurer que je n'invente rien malheureusement. Ce qu'il faut arrêter c'est de diaboliser l'allaitement long. Il faut que ça soit normal comme il est normal de voir un enfant avec une lolette dans la bouche. Chacun est libre de faire ce qu'il souhaite. Arrêtons de juger ceux qui ne font ou ne pensent pas comme nous. S'il y a bien une chose que j'ai appris de mon allaitement, c'est que l'on manque cruellement de tolérance dans ce monde et parfois de la part de personne desquelles on ne s'y attend pas du tout! Etonnant non?

Je vous partage encore un article sur un allaitement encore plus "scandaleux" (c'est ironique bien sûr) que le mien. Si ça vous intéresse, vous le trouverez ici.

Je terminerais par dire que nous n'avons pas à être pour ou contre l'allaitement long ou l'allaitement tout court. Ce n'est pas un débat politique mais bien un choix de vie qui ne devrait pas créer de polémique. On ne se demande pas si on est pour ou contre les cheveux long c'est complètement ridicule! Eh bien c'est pareil.

Et vous, vous êtes pour ou contre l'allaitement? (Non je rigole!)

I.

lundi 14 août 2017

Cosmétiques bourrés de produits toxiques

Salut mes beauties, j'espère que vous allez bien!

Aujourd'hui on se retrouve pour que je vous partage un article qu'une amie m'a transmis. Et honnêtement... C'est affligeant!

Cet article a été publié sur un site qui permet aux consommateurs de faire des choix éclairés et en toute conscience en terme de produits cosmétiques mais aussi sur bien d'autres produits: électroménager, technologie, véhicule, alimentation, ... Tout  y passe.

Récemment, sur ce site, une liste a été publié. Elle indique, pour beaucoup des produits cosmétiques (du gel douche à la crème hydratante en passant par le maquillage et le déodorant, tout y passe, même pour les bébés) que l'on utilise au quotidien, s'ils contiennent des les substances toxiques ou non, lesquelles et quels sont leurs risques pour les bébés, enfants et adultes.

Perturbateurs endocriniens, allergènes, produits cancérigènes et j'en passe! Une quantité astronomique de nos produits du quotidien contiennent ce genre de substances.

Soyons honnête et réaliste: nous savons tous pertinemment que nos shampooing et crèmes hydratantes ne sont pas composés de produits naturels. Même les produits certifiés bio contiennent des substances chimiques. Si ce n'était pas le cas, on comprendrait et connaîtrait tout ce qui se trouve dans la liste d'ingrédients. Pour ma part, ce n'est pas le cas. Mais on espère tout de même qu'ils ne nous font pas plus de mal que de bien. Va savoir!

Mais le pire dans tout ça, selon moi, c'est que certaines marques qui prétendent être bio et qui donc devraient proposer des produits dont les composants sont cleans se retrouve dans cette liste!

Enfin bref, je vous partage le lien de cet article ici! Allez voir, c'est très intéressant.


À bientôt!

I.

jeudi 10 août 2017

Conseil de la semaine: épisode 2

Salut mes beauties, j'espère que vous allez bien!

On se retrouve aujourd'hui pour un petit conseil, le deuxième. Si vous n'avez pas vu celui de la semaine dernière, je vous le mets ici.

Voici donc le conseil de cette semaine:



Être honnête avec soi-même, c'est le premier pas pour avancer.


Comme la semaine dernière, c'est une évidence, n'est-ce pas? Et pourtant, rien de plus difficile que de se remettre en question. Accepter ses propres tords, être assez ouvert d'esprit pour faire son auto-critique.

Faire l'effort de se changer soi-même est extrêmement difficile.

Et pourtant, c'est une qualité immense. Elle permet de régler ses problèmes plus rapidement qu'il s'agisse de problème relationnel, au travail, en famille, ou de n'importe quelle difficulté.

Savoir s'asseoir à une table, avec un stylo et un papier et poser les éléments de son auto-critique permet de faire avancer les choses à coup sûr.






Reconnaître ses tords est une force et non une faiblesse. Ne l'oublions pas, ce sont les prétentieux qui sont les plus faibles et les plus pauvres d'esprit.

I.

mardi 8 août 2017

Bébé cobaye: quelques produits testés et ...

Salut mes beauties, j'espère que vous allez bien.


Aujourd'hui, on se retrouve car j'ai testé de nouveaux produits sur mon bébé. Hahaha! Non je plaisante. Quoi que, pas tant que ça mais ne vous inquiétez pas, je ne fais pas d’expériences bizarre sur mon bébé d'amour.

Comme vous le savez peut-être, (si vous ne le savez pas, je vous laisse lire cet article dans lequel je vous en parle en détail) ma fille a une peau très sensible. On appelle ça une dermatite atopique. Eczéma, rougeurs, boutons, démangeaisons, etc. Et pour l'instant, je n'ai pas trouvé de solution satisfaisante à son problème.

J'ai essayé un nombre incroyable de crèmes et autres huiles à appliquer sur le corps ou a verser dans le bain. J'ai même essayé l'huile d'olive. Mais malheureusement, ces rougeurs/boutons/démangeaisons ne partent pas vraiment ou finissent toujours par revenir malgré une application quotidienne. La seule chose qui avait l'air de fonctionner c'était de verser dans chaque bain une petite quantité du lait maternelle que j'avais tiré lorsqu'elle était hospitalisée (mon article sur la prématurité) mais malheureusement je n'en ai plus...


Je suis donc toujours à la recherche des produits "parfaits" (ou disons des "moins pires"). Et par conséquent, je teste... Voici les derniers arrivés!


La lotion pour le corps au Calendula de la marque Weleda qu'on peut trouve aussi à la Coop. Je trouve qu'elle n'a pas une texture très facile à travailler. Déjà, elle coule fort mais en même temps, elle est épaisse... Et puis elle n'est pas facile à étaler... Elle ne pénètre pas facilement la peau. On est obligé de masser longtemps du coup c'est des frottements en plus pour la peau. Et puis, il ne faut pas croire que ma fille tient en place assez longtemps pour que je réussisse à terminer. En général, je finis par lui courir derrière alors qu'elle est encore toute blanche...





La crème pour le siège et le gel douche/shampooing de la marque Lavera, marque bio bien connue que l'on peut trouver à la Coop. D'habitude je n'achète pas trop de produits de cette marque car ils contiennent de l'alcool mais en l’occurrence, dans les produits pour bébé il n'y en a pas.


Le gel douche/shampooing, est sans savon... Donc plus doux pour la peau. Il n'a pas la bonne odeur de bébé qu'on aime mais bon c'est pas dramatique. C'est souvent des parfums de synthèse donc finalement c'est presque mieux. C'est un produit lavant qui lave... Il n'irrite pas plus la peau de ma fille et c'est déjà pas mal. Par contre, je n'aime pas le format. Je préfère les bouteille avec un embout à pression qui nous permet de n'utiliser qu'une seule main parce qu'en général, l'autre est déjà occupée à tenir le bébé et ça devient vite compliqué. Ma fille a 21 mois et donc elle tient seule dans la baignoire mais pour un plus petit bébé c'est la galère...

La crème pour le siège est à base d'onagre et de zinc. J'utilisais déjà l'huile d'onagre contre l'eczéma. Ce qui est plutôt pas mal, c'est que la crème n'a pas d'odeur, parce que l'odeur de l'huile d'onagre c'est quand même pas terrible... Elle est facile à appliquer et à nettoyer contrairement à l'oxyplastine qu'on trouve par chez nous. Elle n'a rien d'extraordinaire mais elle fait son job. Et en plus elle est bio, donc pourquoi pas.



Jusqu'alors, j'utilisais cette crème pour les fesses de ma fille. Elle est vraiment super. En général, dès que je constate une rougeur, je l'applique généreusement et le lendemain, il n'y a plus rien. Mais il y a deux problèmes: on ne la trouve pas en Suisse. Je l'achète quand je vais faire les courses en France mais c'est rare. Et puis elle n'est pas bio et ça m'embête.










En conclusion, et comme dit plus haut, ce sont des produits corrects mais que je n'adopte pas définitivement. Je continue ma recherche afin de trouver les produits les plus adaptés à la peau de bébé de ma fille...




Et vous, vous utilisez quoi comme produits pour vos enfants?

I.

P.S. Je m'excuse pour la mauvaise qualité des photos, je ne suis pas très douée mais je me soigne...

jeudi 3 août 2017

Conseil de la semaine: épisode 1

Salut mes beauties, j'espère que vous allez bien.

On se retrouve aujourd'hui pour un petit conseil de la semaine. Je vais tenter d'en faire un par semaine à partir de maintenant et ils seront toujours posté le jeudi pour plus de régularité.

J'aimerai préciser que je ne fais pas ça pour me mettre en avant ou pour "me la jouer" et que ces conseils sont adressé autant à moi (et avant tout) qu'à n'importe qui. C'est un moyen pour moi de me booster et de me motiver et j'espère qu'il en sera de même pour vous.

Donc, voici le premier conseil:

Faisons le bien autour de nous!


Ça semble évident n'est-ce pas? Et pourtant lorsque je me couche le soir, si je me pose la question: Qu'ai-je fais de bien aujourd'hui? Eh bien souvent, je n'ai pas grand chose à répondre... Et je suis presque sûre que nous sommes tous un peu égaux à ce niveau là.

Pourtant, lorsque j'accomplis une bonne action, je me sens tellement bien. Je ne parle pas de sauver le monde de la misère mais simplement de se demander comment on peut soulager son entourage pour commencer. Un massage pour mon mari qui a travaillé dur aujourd'hui, un SMS envoyé à ma maman et mon papa pour leur dire que je les aime, faire plaisir à ma fille en jouant avec elle à ce qu'elle aime ou en lui racontant pour la 100ème fois son livre préféré. Bref, des choses simples mais qui peuvent égayer notre journée autant que celle des autres.

N'oublions pas que la bonté rend les gens plus beau...



Finalement, c'est un peu ça vivre en société non?

I.

lundi 31 juillet 2017

5 conseils pour une chevelure de princesse

Salut mes beautés, j'espère que vous allez bien!

Aujourd'hui, on se retrouve pour parler cheveux. Je vais vous donner quelques conseils pour entretenir vos cheveux. Quand on sait qu'en 3 ans, mes cheveux Sont passé de courts comme un garçon à en bas du dos, je pense que ces quelques astuces m'ont plutôt pas trop mal réussit.

1. Espacer les shampooings

C'est mon tout premier conseil. Idéalement, il ne faudrait pas plus de 2 shampooings par semaine. Le problème c'est que nous avons tellement habitué nos cheveux à les laver trop souvent qu'à force ils deviennent sale et gras très rapidement, ce qui nous oblige à les laver à nouveau, etc. Et c'est un cercle vicieux. Prenez une fois le temps de subir vos cheveux gras pendant quelques jours et vous verrez qu'ils s'habitueront très bien à ce nouveau rythme et qu'il ne seront plus aussi gras.


2. Couper régulièrement les pointes fourchues

S'il y a un truc que j'ai compris avec le temps c'est que les cheveux ne peuvent pas être réparés. Une fois qu'ils sont cassé et fourchus c'est trop tard. On peut limiter les dégâts mais on ne pourra jamais réparer les cheveux. Toutes les publicités qui vous promettent des résultats incroyables ne sont que mensonges éhontés inventés par un Monsieur chauve assis derrière un bureau dans le meilleur des cas. En d'autres termes, un bon coup de ciseaux de temps en temps ne peut faire que du bien. (Oui, je sais c'est un crève cœur parfois, pour moi la première. Je compatis.)

3. Faire des bains d'huile régulièrement


J'avais fait un article il y a quelques mois sur une huile de beauté de la marque I am Natural Cosmetics que j'achète à la Migros (les Suisses connaissent) et que j'aime beaucoup. (Si vous voulez le relire, je vous mets le lien vers l'article ici.) Cette huile, je l'utilise principalement pour mes cheveux. Je masse les mes cheveux, surtout les pointes avec un peu d'huile et je laisse poser environ une heure avant de faire un shampooing. Le mieux, c'est de laisser poser toute un nuit mais une heure c'est déjà bien.






4. Éviter la chaleur


Sèche-cheveux, boucleurs et autres lisseurs sont des dangers pour nos cheveux. On a souvent l'impression que lorsqu'on lisse nos cheveux ils sont plus brillants et pus doux mais ce n'est qu'une impression passager. Le lisseur, avec ses plaques, aplatis les écailles du cheveu, ce qui donne cette impression de brillance mais au final, les cheveux perdent de leur hydratation et sont fragilisés. Au-delà d'une certaine température, ils peuvent subir des dégât irréversibles. Si vous souhaitez vraiment utiliser la chaleur, il faut absolument utiliser un soin préventif "thermoprotecteur" avant afin de prévenir les dégâts. Mais le mieux c'est quand même de laisser sécher les cheveux à l'air libre.


5. Une alimentation saine et variée

C'est comme pour tout le reste, des beaux ongles, une belle peau, des beaux cheveux, etc. Tout passe d'abord par l'alimentation. Variée, saine et il faut boire beaucoup d'eau pour aider le corps à éliminer les toxines qui sont les déchets de l'organisme. Il semblerait que le poisson et les oléagineux soient très bon pour les cheveux... Va savoir, c'est possible...






Et vous, c'est quoi vos astuces pour avoir de beaux cheveux?

I.

mercredi 11 janvier 2017

Résolutions? Projets?

Salut mes beauties, j'espère que vous allez bien.

Je vous retrouve aujourd'hui pour le classique post de fin/début d'année pour revenir un peu sur cette année 2016 qui a été très chargée et qui a passé à toute vitesse, encore plus que les précédentes. J'aurai du le poster mercredi mais j'ai été un peu dépassée (pour changer). Bref, bébé est un peu malade du coup elle passe son temps dans mes bras sinon elle pleure donc je fais avec. Du coup je tourne un peu au ralenti. Enfin voilà pour la petite histoire.

Bref, allons-y!

Cette année, j'ai découvert le rôle de maman. Un rôle rempli de doutes, de craintes, de remises en question, d'erreurs et de recommencements mais aussi de moments de grâce, de découvertes et de joies extrêmes.





Cette année, j'ai découvert que j'étais plus forte que je ne le pensais mais aussi plus faible que je ne le pensais. Ça peut paraître paradoxal mais il y a des moments dans lesquels j'ai su déplacer des montagnes et surpasser mes craintes les plus enfouies et d'autres moments ou je n'ai pas réussi à surmonter une légère coupure au doigt... (Si ma soeur passe par-là, elle va bien rire d'ailleurs.)


Photos prises lors de balades, je me suis beaucoup promenée cette année...


Cette année, j'ai eu mal au moral. J'ai compris à quel point MON moral était fragile et ne tenait qu'à un fils. Je suis passée du rire aux larmes en un claquement de doigt, parfois sans vraiment comprendre pourquoi. J'ai eu beaucoup de mal à voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide. C'est toujours le cas d'ailleurs et j'y travaille.

Cette année, j'ai compris qu'il me faudrait fournir beaucoup d'efforts et de patience pour atteindre mes objectifs.

Cette année je me suis lancée dans des projets qui me tiennent particulièrement à coeur et que je compte bien développer en 2017. Et le blog en fait parti.


Voilà un peu de quoi mon année 2016 était composée. Mais surtout, elle était remplie d'amitié, de moments précieux en famille et d'amour. Toutes ces choses nous permettent d'oublier nos tracas du quotidiens qu'ils soient petits ou grands, l'espace d'un instant.


Pour l'année à venir, j'ai plusieurs "résolutions" qui finalement peuvent être regroupée en une seule. Mais je n'aime pas trop ce terme de résolutions, je préfère parler de "projets".

Je souhaite être globalement en meilleure forme. Je veux pouvoir jouer avec ma fille à la place de jeu sans être gênée par mon manque de souffle ou par je ne sais quel complexe.

Et ceci passe par plusieurs choses.

Tout d'abord, il s'agit de prendre - ENFIN! - mes kilos accumulés durant ma maladie et les années qui ont suivies. Pour ce faire, je ne compte pas faire de régime car je ne pense pas que je mange mal. Globalement, je mange plutôt sain. Bon, ok j'aime bien les pâtisseries mais je n'en mange pas trop souvent et je mange beaucoup de fruits et des légumes à chaque repas. Mon problème n'est donc pas que je mange mal mais que je mange trop. Je vais donc tenter de diminuer les quantités.

Ensuite, je dois renforcer mon système immunitaire. Je suis constamment enrhumée. En été, c'est le rhume des foin et en hiver, le rhume classique. Je ne sais pas encore très bien de quelle manière je vais m'y prendre mais j'ai plusieurs idées à tenter. Je pense, évidemment, privilégier des produits naturels plutôt que des vitamines synthétiques.

À côté de cela, il faut que je prenne soin de moi. Tout d'abord, je vais choisir une activité sportive. Alors attention, moi qui ne suis pas sportive, je ne vais pas me mettre à faire du sport 3 fois par semaine mais faire du vélo le week-end, une marche dans la semaine ou une partie de badminton de temps en temps, ça sera déjà pas mal.D'ailleurs, ma fille va bientôt commencer à marcher et donc moi je vais courir derrière elle... Haha! Ça fera déjà ça de pris... 

Et puis dernière chose mais non des moindres, j'aimerai arrêter de me ronger les ongles. Oui, je sais, quelle vilaine habitude! Beurk!!! J'ai pourtant tout essayé mais rien n'a fonctionné. D'ailleurs, si vous avez des idées, dites-le moi dans les commentaires! Il me faudra sûrement trouver la cause de cette habitude disgracieuse pour parvenir à en venir à bout et je compte bien m'y atteler.
Source

Sinon, j'ai d'autres projets pour cette année. J'aimerai voyager plus. J'ai d'ailleurs déjà pensé à quelques destinations: Londres et Dubai, entre autres... Mais pour ce faire, il faut des sous. Ce qui m'amène à mon dernier projet. Je compte commencer à travailler. Je vais donc m'atteler encore plus sérieusement à mes recherches.


Et vous, c'est quoi vos projets pour cette année?

I.